Loading...
Fêtes et Traditions airoises 2018-07-24T11:39:06+00:00

Fêtes et Traditions airoises

Fêtes et manifestations airoises

La Ducasse du Quartier de la Gare

Le Quartier de la Gare lance chaque année la saison des manifestations de plein air avec sa traditionnelle ducasse durant le week-end pascal. Durant 3 jours, l’Avenue Vauban connait une certaine effervescence avec notamment la grande brocante du dimanche.

Le lundi après-midi, le temps fort de cette fête, c’est le cortège carnavalesque qui serpente dans les rues du Quartier. Cette manifestation a d’ailleurs fêté son 70ème anniversaire en 2017. A noter que de nombreuses ducasses sont organisées jusque fin septembre de part le nombre important de hameaux, une quinzaine, gravitant autour du Centre Ville d’Aire sur la Lys.

Aire, Ville Ouverte

Autre temps fort de la vie airoise, c’est l’organisation en mai (le deuxième dimanche du mois) par l’Union Commerciale Airoise de la l’opération « Aire Ville Ouverte ».

Durant cette journée, de nombreuses animations sont mises en place avec un thème défini chaque année (Arts de rue, la coupe du monde de football, la libération de la Ville…) Par ailleurs, le Comité des Fêtes de la Porte d’Arras organise le même jour une grande braderie brocante de la rue du Bourg jusqu’à la rue de Paris attirant de nombreux visiteurs.

La procession Notre Dame Panetière

En 1214, la ville assiégée et affamée reçut un convoi chargé de grain. Voyant une intervention divine, la population voua à la vierge Panetière, devenue protectrice de la cité, une vénération particulière.

Au début du XVIème siècle, la confrérie du même nom fit exécuter une vierge de l’Assomption pour sa chapelle en la collégiale Saint-Pierre. Pulvérisée lors du bombardement de 1944, elle est patiemment restaurée puis placée à la croisée du transept. Aujourd’hui encore la dévotion à Notre-Dame Panetière est très vive et sa neuvaine au mois d’août constitue un temps de rencontre privilégié.

Le Festival de l’Andouille

Il a lieu le premier dimanche de septembre et met à l’honneur l’une des spécialités d’Aire sur la Lys : l’Andouille. Créé en 1962 par l’Union Commerciale et Artisanale Airoise, le festival a fêté en 2011 sa 50ème édition.

Des dégustations sont bien évidemment possibles à la Halle au Beurre, le tout dans une ambiance festive avec au programme de cette journée cortège, courses pédestres, et spectacle de variétés gratuit sur la Grand Place. En fin d’après-midi, les habitants assistent au lancer d’andouilles du haut de la bretèche du Bailliage par le Maire et ses invités. Un feu d’artifice conclut cette journée.

La Foire Commerciale et Artisanale

Après le Festival de l’Andouille le 1er week-end, le repas des ainés le dimanche suivant, la Foire Commerciale et Artisanale Airoise, organisée le 3ème week-end sur 4 jours marque le 3ème temps fort du mois de septembre.

Sous chapiteau, cette manifestation accueille place de la Gare une centaine d’exposants. Chaque année un thème est mis en avant avec des animations comme un concours de chant, de magie, ou encore un défilé de mode pour ne citer que quelques exemples. En marge de cet événement, une présentation de chevaux est organisée le dimanche matin, place des Béguines.

Le Marché de Noël

C’est devenu un rendez-vous assez prisé des Airois. Le Marché de Noël attire chaque année un public nombreux qui vient se replonger dans l’ambiance des fêtes de fin d’année et flaner pour trouver le cadeau original qui fera plaisir à coup sur le jour de Noël.

Organisé par l’Office de Tourisme, Chaque édition a son thème spécifique avec des animations proposés pendant toute la durée du marché et la présence exceptionnelle quotidienne du Père Noël. Depuis quelques années, une patinoire trône sur la grand place grâce au concours de l’Union Commerciale et Artisanale.

Traditions et gastronomie

Lydéric ou la fondation légendaire de la cité

Selon une chronique du XVIème siècle, Lydéric, nommé grand forestier de Flandre après son combat contre Phinaert, fut à l’origine de nombreuses fondations urbaines, dont celles de Lille, Aire et Bruges. Seul vestige du château qui aurait été érigé par ses soins sur un ilot de la Lacquette, le pont du Castel en perpétuerait ainsi le souvenir. La tradition rapporte en outre, que le grand forestier et sa femme Yvonne, fille du roi Clothaire, furent ensevelis à Aire en 692, et leurs tombeaux visibles en la Collégiale jusqu’au XVIème siècle.

Fidèle à la tradition flamande, Aire possède également ses géants sous les traits de Lydéric et Chrymilde.

L’andouille et les Mastelles, spécialités locales

Fleuron de la gastronomie locale depuis le milieu du XIXème siècle, l’andouille d’Aire est un produit prêt à consommer sans aucune préparation. Elle se coupe en rondelle d’un demi centimètre d’épaisseur. La peau est retirée avant dégustation. Elle s’apprécie cuite, crue ou fumée. Elle est fabriquée par les charcutiers de la ville et se déguste en apéritif sur de petites tranches de pain de campagne tartinées de beurre salé ou en hors d’oeuvre, en plat principal, dans une galette de sarrasin et se cuisine en soupe et en potée. L’andouille d’Aire sur la Lys est composée de la façon suivante : 70 à 80% de viande de porc dont 20% de gras de porc, 20 à 30% de chaudins (partie du gros intestins des porcs), du sel, du poivre et des aromates dont la sauge. De forme cylindrique, d’une longueur de 30 cm et d’un diamètre de 4,5 à 5,5 cm, elle pèse 500g. Sa couleur est blanche ou marron lorsqu’elle est fumée. Sa saveur n’est pas sans rappeler la sauge, assaisonnement très apprécié en Artois, que l’on retrouve également dans l’andouille de Cambrai. Elle est d’ailleurs mise à l’honneur lors de la Fête de l’Andouille le premier dimanche de septembre, marquée par le jet d’andouilles de la bretèche du Bailliage par le maire d’Aire-sur-la-Lys. Des dégustations ont également lieu dans la Halle au Beurre sur la Grand Place.

Concernant l’autre spécialité airoise, c’est au XIXème siècle que Cyrille Faes mit au point la recette de la mastelle, gateau sec à base d’amande, de cassonade et de fleur d’oranger que l’on peut déguster aujourd’hui dans certaines pâtisseries airoises.

Tradition marchande

Toute l’année, les marchés pittoresques et chaleureux animent les rues et places d’Aire sur la Lys.

Le marché du vendredi matin Grand Place et le marché aux volailles place des Béguines, le marché de Noël fin décembre, le marché aux fleurs et la ville ouverte, respectivement les 1er et 2ème dimanche de mai, sont autant d’occasions de découvrir la convivialité de notre cité, sans oublier les nombreuses brocantes programmés d’avril à octobre en ville mais également dans les hameaux d’Aire sur la Lys. Par ailleurs, depuis 2016, un marché nature et qualité est proposé par la municipalité chaque 1er dimanche du mois.